Navigation – Plan du site
Lectures

Philippe Bragard, Jean-François Chanet, Catherine Denis et Philippe Guignet (dir.), L’armée et la ville dans l’Europe du Nord et du Nord-Ouest. Du XVe siècle à nos jours

Presses universitaires de Louvain et Academia Bruylant, Louvain, 2006, VII-408 pages
Édouard Ebel

Texte intégral

1La publication des actes du colloque international qui s’est tenu en 2004 à l’université Charles de Gaulle-Lille III s’inscrit dans le cadre du renouvellement des perspectives historiographiques de la dimension militaire de l’histoire urbaine. Les contributions de chercheurs français, belges, néerlandais, luxembourgeois et allemands apportent un éclairage nouveau sur l’histoire des relations entre les villes et la présence de l’armée en leur sein.  Plutôt que de rétrécir la focale sur la ville en guerre, ce livre prend le parti d’examiner les relations économiques, sociales et politiques entre l’armée et les villes. L’ouvrage se présente de manière très didactique sous l’angle de trois problématiques : les relations civilo-militaires, le pouvoir municipal et l’armée, le rôle économique de l’armée. L’un des grands intérêts de cette étude réside dans l’approche comparative du phénomène de « domestication » de l’armée par les villes. Le long terme permet par ailleurs d’en discerner les principales évolutions, mais aussi certaines constantes. La construction des enceintes du début du XIIIe siècle au milieu du XIVe siècle dessine une limite qui chasse progressivement les pauvres à l’extérieur de la cité. Les bonnes villes du Moyen Âge sont généralement entourées de fortifications, ce qui permet aux maîtres d’œuvre de réaliser des profits et favorise l’emploi. Plus généralement, l’installation de l’armée dans les villes, lorsqu’elle ne contribue pas directement la croissance d’une cité – dans les villes portuaires, par exemple, dont Brest constitue l’archétype –, favorise leur développement. L’exemple de la ville de Luxembourg est à cet égard saisissant, puisqu’un afflux massif d’argent durant les années 1720-1740 joue un rôle moteur dans l’économie, même si l’expropriation engendre des problèmes. La mise en place de garnisons, puis de casernes dans les villes fait souvent l’objet d’âpres négociations entre les édiles et les autorités militaires. Mais globalement l’impact de cette présence militaire est généralement positif pour des cités, qui souvent affirment leur prééminence régionale et créent les ressources de leur enrichissement, comme à Châlons-en-Champagne, où la mise en place d’une garnison en 1589 permet de doubler les bénéfices et de consolider les liens avec la couronne. L’approvisionnement et l’entretien de l’armée génèrent des marchés et favorisent la consommation locale. En contrepartie, la présence des soldats attire des problèmes d’ordre public liés à la prostitution et aux rixes, même si à l’exemple de Metz au XIXe siècle, il faudrait peut-être reconsidérer ou nuancer la topique de militaires systématiquement fauteurs de troubles. Cet ouvrage aborde enfin toute une série de problématiques véritablement neuves, intéressant par exemple la gestion et la maîtrise de l’eau pour lutter contre la propagation des épidémies, l’intégration dans les villes des militaires étrangers demeurés sur place après à la guerre ou la participation des soldats à la vie sociale. Ce colloque, très riche par ses approches nouvelles, sa dimension comparative, et les pistes de recherche qu’il suggère, est un outil essentiel pour comprendre la nature des relations civilo-militaires dans le cadre urbain.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Édouard Ebel, « Philippe Bragard, Jean-François Chanet, Catherine Denis et Philippe Guignet (dir.), L’armée et la ville dans l’Europe du Nord et du Nord-Ouest. Du XVe siècle à nos jours », Revue historique des armées [En ligne], 250 | 2008, mis en ligne le 05 juin 2008, consulté le 22 juillet 2017. URL : http://rha.revues.org/136

Haut de page

Auteur

Édouard Ebel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org