Navigation – Plan du site
Lectures

Georges Vidal, La Grande illusion ? Le Parti communiste français et la Défense nationale à l’époque du Front populaire

Presses universitaires de Lyon, Lyon, 2006, 484 pages.
Anne-Aurore Inquimbert

Texte intégral

1Précisons, d’emblée, que cet ouvrage est issu de la thèse de doctorat que l’auteur a soutenue en décembre 2002 à l’université Paul Valéry de Montpellier. La position du Parti communiste français face à la politique de défense de la France et à l’institution militaire au cours des années 1930 est un sujet que l’historiographie n’aborde réellement que depuis quelques années. Aussi, dès son avant-propos, Georges Vidal remet en cause l’idée d’un revirement total du PCF mettant fin du jour au lendemain à son antimilitarisme pour adhérer à l’effort de défense du pays. Le dépouillement des sources communistes montre, en effet, autre chose. C’est donc – notamment – à partir de la consultation des documents communistes et des archives de la section de centralisation des renseignements de l’état-major de l’armée (contre-espionnage), que l’auteur aborde la question de l’antimilitarisme communiste ; des différentes étapes qui, entre 1934 et 1939, ont amené le PCF à se rallier au principe de défense nationale ou encore la problématique de l’anticommunisme du haut commandement français (anticommunisme entretenu par une véritable « psychose du complot communiste »). Sur ce dernier point, Georges Vidal montre, justement, que cette perception exacerbée de la menace communiste par les militaires constitue un échec tant pour le PCF, qui ne parvient pas à s’intégrer dans le système politique français, que pour le haut commandement, qui a orienté certains de ses choix stratégiques en fonction de cette perception (rejet d’une alliance franco-soviétique, non-intervention en Espagne). Au bilan, force est de constater que cet ouvrage met en exergue toute la complexité du ralliement du Parti communiste à la politique de défense nationale. Un ralliement que la signature du pacte germano-soviétique réduit à néant.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Anne-Aurore Inquimbert, « Georges Vidal, La Grande illusion ? Le Parti communiste français et la Défense nationale à l’époque du Front populaire », Revue historique des armées [En ligne], 250 | 2008, mis en ligne le 05 juin 2008, consulté le 25 mai 2017. URL : http://rha.revues.org/155

Haut de page

Auteur

Anne-Aurore Inquimbert

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org