Navigation – Plan du site
Lectures

Robert Belot, La Résistance sans de Gaulle: politique et gaullisme de guerre

Édition Fayard, Paris, 2006, 668pages
Claude d’Abzac-Epezy

Texte intégral

1Robert Belot, professeur à l’université de technologie de Belfort-Montbéliard est spécialiste de l’histoire culturelle et politique des conflits contemporains, il a écrit de nombreux travaux sur la France des années noires et la Résistance. Dans cet ouvrage, qui est à la fois synthèse historique et essai historico-politique, il montre combien pour arriver à l’image d’une France unie et réconciliée avec elle-même, il a fallu affronter de nombreux combats franco-français et neutraliser bien des rivalités. La diversité de la Résistance – surtout lorsqu’elle s’est construite parallèlement au gaullisme de guerre ou en opposition avec lui – a été éclipsée après la victoire dans une sorte d’unanimisme « résistantialiste ». Il en est resté un malaise que Robert Belot appelle le « blues » des résistants qui ont eu le sentiment que leurs particularismes n’avaient pas été assez soulignés dans la production historique et mémorielle. Avec une louable ambition, Robert Belot propose dans cet ouvrage de combler cette lacune en acceptant de « poser un regard laïc et prosaïque sur cette page encore sacrée de notre histoire ». Dans un premier temps, il choisit d’étayer son propos sur des exemples particuliers, construisant ainsi une sorte de typologie bâtie sur des parcours individuels.Ainsi l’itinéraire du général Cochet lui permet de montrer comment on peut passer de l’antigaullisme patriotique au gaullisme (chapitre IV). Celui de Frenay témoigne du passage de l’agaullisme au gaullisme traditionnel, ceux du général de la Laurencie et du colonel Georges Groussard symbolisent la posture des « patriotes fidèles à leur gaullophobie », (chapitre VI et VII). Dans un deuxième temps, l’auteur synthétise trois grands aspects de la résistance contre de Gaulle: la résistance au sein de l’armée de Vichy (qui fait l’objet d’un très intéressant chapitre citant de nombreux travaux récents, en particulier ceux de Philibert de Loisy sur le camouflage du matériel, et la maîtrise de Stéphane Launay sur le cinéma dans l’armée de Vichy), l’action des services spéciaux de Vichy et enfin le « giraudisme » défini comme un «coin» entre vichysme et gaullisme. L’auteur évoque aussi longuement l’autre résistance antigaulliste, celle qui se situe plutôt à sa gauche avec l’action du Parti communiste, le problème des MUR rejetant la tutelle de Londres, l’action d’unification de Jean Moulin, le problème du CNR (chapitres XII à XV). Il poursuit avec deux chapitres montrant la perception du général de Gaulle par les Français de l’étranger allant jusqu’aux accusations de dictature et termine par une analyse du combat final entre de Gaulle et la Résistance pour le rétablissement de la légalité républicaine. En effet, les hommes de l’armée des ombres et les « féodaux » de la Résistance entendaient, une fois sortis du monde clandestin, constituer le pôle autour duquel s’organiserait la renaissance politique. Le retour en grâce des partis ne leur en a pas laissé la possibilité et de Gaulle souhaitait les convertir à une logique d’État. Ce livre ambitieux et stimulant bouleverse audacieusement de nombreux clichés. L’absence regrettable de bibliographie et d’état des sources – sans doute imposée par des contraintes éditoriales – ne permet malheureusement pas d’utiliser cet ouvrage comme instrument de travail pour de nouvelles recherches sur ces aspects oubliés de la résistance, mais il ouvre d’importantes et utiles pistes de réflexion tout en renouvelant la typologie des résistants.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Claude d’Abzac-Epezy, « Robert Belot, La Résistance sans de Gaulle: politique et gaullisme de guerre », Revue historique des armées [En ligne], 248 | 2007, mis en ligne le 21 juillet 2008, consulté le 24 mars 2017. URL : http://rha.revues.org/1663

Haut de page

Auteur

Claude d’Abzac-Epezy

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org