Navigation – Plan du site
Lectures

Jacques Macé, Le général Gourgaud

Nouveau monde éditions, Paris, 2006, 356 pages.
Antoine Boulant
p. 137

Texte intégral

1Alors que le premier officier d’ordonnance de Napoléon n’avait jusqu’à présent fait l’objet d’aucune biographie – à l’exception d’une étude que lui avait consacrée Frédéric Masson voici près d’un siècle –, la « bibliothèque Napoléon » propose cet ouvrage signé de Jacques Macé, auteur en 2004 du Dictionnaire de Sainte-Hélène. Celui que la postérité a, pour l’essentiel, jugé à la lumière du séjour de Longwood fut d’abord un brillant officier de la Grande Armée. En six chapitres, l’auteur retrace la carrière de cet enfant d’artistes ayant intégré l’École polytechnique à la fin de la Révolution avant de servir dans l’artillerie, puis de participer à toutes les grandes campagnes napoléoniennes. Officier d’ordonnance de l’Empereur en 1811, il lui sauve la vie à Moscou puis à Brienne, avant d’être nommé général et aide de camp et de le suivre à Sainte-Hélène après la défaite de Waterloo. Jacques Macé reconstitue avec minutie la pesante atmosphère de Longwood, faite de jalousies, de mesquineries et de rancœurs entre Gourgaud, Las Cases et Montholon, qu’il ira jusqu’à provoquer en duel. Ayant quitté l’île en 1818, puis accablé par la mort de son ancien maître, Gourgaud choisit dès lors de se mettre « au service de l’épopée » : lieutenant général, pair de France et aide de camp de Louis Philippe, il n’a de cesse de défendre la mémoire de l’Empereur et contribue au Retour des Cendres. Député sous la Deuxième République, il meurt en 1852. Outre le Journal de Gourgaud, publié en 1899 par Flammarion, on saura gré à Jacques Macé d’avoir largement exploité les archives familiales conservées aux Archives nationales – notamment la correspondance entre Gourgaud et Montholon et le journal de bord de La Belle poule. D’utiles annexes, que viennent compléter quelques portraits en couleur, achèvent de faire de cet ouvrage la précieuse biographie qu’attendaient les amateurs de l’épopée impériale.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Antoine Boulant, « Jacques Macé, Le général Gourgaud », Revue historique des armées, 246 | 2007, 137.

Référence électronique

Antoine Boulant, « Jacques Macé, Le général Gourgaud », Revue historique des armées [En ligne], 246 | 2007, mis en ligne le 25 juillet 2008, consulté le 28 mai 2017. URL : http://rha.revues.org/2593

Haut de page

Auteur

Antoine Boulant

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org