Navigation – Plan du site
Lectures

Odd Arne Westad, La guerre froide globale, le tiers-monde, les États-Unis et l’URSS (1945-1991)

Payot, 2007, 492 pages
Alain Marzona

Texte intégral

1Conflit inédit par le fait que ses deux principaux protagonistes ne se sont jamais directement affrontés, la guerre froide l’est aussi car elle est avant tout un combat idéologique où s’opposent deux visions radicales de la société. Cet ouvrage opte pour une démarche originale en s’intéressant tout particulièrement à l’action et aux interventions des deux superpuissances hors des frontières occidentales, dans ce qu’Alfred Sauvy définit dans les années 1950 sous l’expression de tiers-monde, alors qu’un grand nombre d’études se restreint à l’Europe. En effet, si en Europe, exceptée la guerre civile grecque, les États-Unis et l’Union soviétique se sont neutralisés, le tiers-monde a constitué un champ d’affrontement privilégié et cela dès les premières années de la guerre froide (Turquie, Iran). L’effondrement des empires coloniaux européens en Asie et en Afrique est l’occasion pour les deux grands d’imposer leurs idéologies par l’intermédiaire de leur soutien à divers mouvements indépendantistes. Toutefois, leurs politiques d’intervention y connaissent aussi certaines résistances et des échecs comme le montrent la rupture sino-soviétique au début des années 1960 ou bien celle entre les États-Unis et l’Iran après la révolution islamique de 1979 (alors que ce dernier pays est l’un de leur principal allié dans le golfe Persique). Odd Arne Westad met aussi en lumière l’onde de choc créée par la guerre du Vietnam, où la politique américaine est décriée même par ses alliés occidentaux, contribuant à une dégradation de l’image des États-Unis dans le monde quelque peu comparable à ce qui se produira pour l’URSS lors de son invasion de l’Afghanistan en décembre 1979. L’auteur fournit également une étude très précise sur la politique interventionniste menée par Cuba en Amérique latine (aide aux combattants sandinistes au Nicaragua) et en Afrique (participation de contingents cubains lors de la guerre civile angolaise). Les chapitres consacrés à la corne de l’Afrique et à l’Afrique australe, où Américains et Soviétiques s’affrontent dans les années 1970 et 1980, sont extrêmement intéressants, d’autant plus que ces épisodes sont peu étudiés par l’historiographie française consacrée à la guerre froide. Par le biais de cet ouvrage, l’auteur dresse un tableau sans concession et particulièrement critique à l’encontre des politiques des États-Unis et de l’Union soviétique dans le tiers-monde. En effet, selon lui, elles ont contribué à la déstabilisation de ces régions et à la désagrégation économique, sociale et culturelle de leurs sociétés. De plus, la fin soudaine de la guerre froide en 1991 avec la disparition de l’URSS entraîne le retrait puis le désintérêt des deux grands pour ces régions, laissant certains États livrés à eux-mêmes comme le prouve la situation de l’Afghanistan de 1989 à 2001. Enfin, les politiques des deux superpuissances provoquent aussi le ressentiment des populations locales qui reste encore prégnant à l’heure actuelle avec un antiaméricanisme très présent en Amérique du Sud et au Moyen-Orient. Cet ouvrage, par sa démarche innovante, qui s’éloigne des études euro-centrées, s’avère particulièrement stimulant, notamment car l’auteur a pu accéder à de très nombreuses archives récemment ouvertes et a examiné avec beaucoup d’attention l’historiographie essentiellement anglo-américaine consacré à ce sujet. Cette étude marquera sans conteste l’historiographie relative à la guerre froide par sa tournure originale et, aussi, car elle constitue une source essentielle sur certains sujets comme la politique cubaine ou la description de la politique soviétique face à la volonté expansionniste chinoise.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alain Marzona, « Odd Arne Westad, La guerre froide globale, le tiers-monde, les États-Unis et l’URSS (1945-1991) », Revue historique des armées [En ligne], 256 | 2009, mis en ligne le 27 juillet 2009, consulté le 23 mai 2017. URL : http://rha.revues.org/6842

Haut de page

Auteur

Alain Marzona

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org