Navigation – Plan du site
Lectures

Emmanuel Debruyne, La guerre secrète des espions belges 1940-1944

Éditions Racine, Bruxelles, 2008, 398 pages
Olivier Lahaie

Texte intégral

1Écrire un livre d’histoire sur un sujet traitant du renseignement n’est jamais une tâche aisée. Les archives sont généralement lacunaires, voire totalement manquantes, les témoignages si rocambolesques qu’on hésite à les croire. Pour les auteurs qui s’y risquent, la tentation est également forte de faire du sensationnel, alors qu’un récit sobre des actes accomplis suffit bien souvent à retracer des parcours exceptionnels. Docteur sur un sujet traitant du renseignement belge pendant la Seconde Guerre mondiale, Emmanuel Debruyne a parfaitement saisi les travers de cet exercice de style. Chargé de recherche FRS-FNRS, l’ouvrage qu’il nous propose aujourd’hui est la publication d’une étude, réalisée dans le cadre du Centre d’études et de documentation guerre et sociétés contemporaines. Fort bien documenté, ce livre passionnant nous présente la guerre du renseignement dans la Belgique occupée entre 1940 et 1944, mais il le fait de manière humaine, en peignant la foi et le courage des patriotes belges opposés à la barbarie de la répression nazie. C’est pour cette raison qu’on ne peut rester indifférent à la lecture du livre d’Emmanuel Debruyne ; loin des clichés convenus sur « la guerre de l’ombre », l’auteur s’attache à nous faire partager les craintes et les difficultés de ceux qui s’exerçaient à ce périlleux métier d’espion. Utilisant nombre de témoignages, l’auteur a eu également recours aux archives belges et anglaises pour les recouper et nous faire comprendre comment étaient crées et organisés les réseaux qui renseignaient Londres sur l’occupant allemand. Il nous montre qui étaient les agents, quelle était la vie des réseaux, comment ils étaient parfois démantelés (et reconstitués), les rapports – parfois tendus – avec les Britanniques et la nature des renseignements transmis. Tout bien considéré, La guerre secrète des espions belges 1940-1944 ravira le plus grand nombre, puisqu’on aura autant de plaisir à le lire pour se cultiver que pour se distraire.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Olivier Lahaie, « Emmanuel Debruyne, La guerre secrète des espions belges 1940-1944 », Revue historique des armées [En ligne], 258 | 2010, mis en ligne le 26 février 2010, consulté le 23 juin 2017. URL : http://rha.revues.org/6953

Haut de page

Droits d’auteur

© Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org