Navigation – Plan du site
Lectures

Frédéric Dessberg, Le triangle impossible. Les relations franco-soviétiques et le facteur polonais dans les questions de sécurité en Europe (1924-1935)

Peter Lang, Bruxelles, 2009, 440 pages
Michaël Bourlet

Texte intégral

1Agrégé d’histoire, Frédéric Dessberg, qui est maître de conférences à l’université Paris I-Panthéon-Sorbonne, détaché aux écoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan, nous offre ici une version abrégée d’une thèse de doctorat soutenue à l’université de Paris IV-Sorbonne en 2005 sous la direction du professeur Georges-Henri Soutou et intitulée, Les relations franco-soviétiques et le facteur polonais dans les questions de sécurité en Europe. 1924-1935. L’auteur s’intéresse aux relations entre la France et l’Union soviétique par le prisme polonais, de 1924 (date de la reconnaissance juridique de l’URSS par la France) à 1935 (signature du pacte d’assistance mutuelle franco-soviétique). Il traite de la place de l’Union soviétique et de la Pologne dans les choix stratégiques du Cartel des gauches (mai 1924-octobre 1925) avant d’aborder l’échec d’une entente triangulaire après la signature des accords de Locarno le 16 octobre 1925. Grâce à une exploitation très fine des archives françaises, polonaises et soviétiques, il analyse les relations trilatérales d’un triangle impossible dont le centre est Berlin. La France espère maintenir l’Allemagne et l’URSS éloignées diplomatiquement et militairement tandis que l’URSS ne souhaite pas voir émerger un axe Paris-Berlin. De plus, dans ses tentatives de rapprochement avec l’URSS, la France est gênée par la Pologne. Les Français choisissent alors de rompre avec la politique de revers et conçoivent un système de sécurité collective, tandis que les Soviétiques cherchent à diviser les puissances occidentales en s’appuyant sur la France et que les Polonais veillent à leur indépendance. Frédéric Dessberg examine ainsi le rapprochement laborieux et incertain franco-soviétique et tente de comprendre, notamment, pourquoi on constate une distanciation des liens franco-polonais. Georges-Henri Soutou termine la préface du livre de Frédéric Dessberg en écrivant que l’étude « montre ce que peut nous donner la nouvelle histoire des relations internationales, résolument multilatérale et tenant compte de tous les facteurs, y compris politico-stratégiques et idéologiques ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michaël Bourlet, « Frédéric Dessberg, Le triangle impossible. Les relations franco-soviétiques et le facteur polonais dans les questions de sécurité en Europe (1924-1935) », Revue historique des armées [En ligne], 258 | 2010, mis en ligne le 02 mars 2010, consulté le 28 mars 2017. URL : http://rha.revues.org/6954

Haut de page

Auteur

Michaël Bourlet

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org