Navigation – Plan du site
Lectures

Michel Grintchenko, L’opération Atlante. Les dernières illusions de la France en Indochine

Économica, 2008, 700 pages
Ivan Cadeau

Texte intégral

1L’opération Atlante, déclenchée au mois de janvier 1954, a en grande partie été éclipsée par la bataille de Diên Biên Phu (13 mars-7 mai 1954). Pourtant, davantage que cette dernière, Atlante s’inscrit dans le plan Navarre, du nom du général commandant en chef en Indochine à partir du mois de mai 1953. Navarre, chargé par le gouvernement français de trouver une « sortie honorable » au conflit indochinois après huit années de guerre, élabore en effet un plan militaire qui s’étale sur deux ans. Le but est de montrer au Viêt-minh que, si les Français et leurs alliés ne peuvent gagner la guerre, l’adversaire n’a aucune chance, lui non plus de remporter la décision par les armes. Le général Navarre propose donc, dans un premier temps (1953-1954) de garder une attitude stratégiquement défensive au Nord, le théâtre d’opérations principal, et d’adopter au Sud et au Centre Viêt-nam une attitude résolument offensive, en pacifiant notamment les 400 kilomètres de côtes d’Annam entre Tourane et Nha Trang. Dans un second temps (1954-1955), le corps expéditionnaire français d’Extrême-Orient devait, une fois ses réserves reconstituées et avec l’appoint de l’armée nationale vietnamienne, permettre une solution politique au conflit. L’ouvrage du colonel Grintchenko présente de manière très documentée et très pédagogique les différentes phases de l’opération Atlante, tentative de pacification du Sud-Annam, une zone qui échappe au contrôle français pendant toute la durée de la guerre. Mobilisant jusqu’à 30 000 hommes, dont de nombreuses formations vietnamiennes, les succès de l’opération sont cependant passés largement sous silence : Atlante, du fait des combats de Diên Biên Phu est tombée, selon les mots de l’auteur, dans la « trappe de l’histoire ». Pourtant la lecture d’une telle étude permet de mieux appréhender les mécanismes de fonctionnement d’une opération pendant la guerre d’Indochine, mais également de saisir les techniques de pacification utilisées par les Français dans leur lutte contre l’insurrection vietminh.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ivan Cadeau, « Michel Grintchenko, L’opération Atlante. Les dernières illusions de la France en Indochine », Revue historique des armées [En ligne], 258 | 2010, mis en ligne le 26 février 2010, consulté le 23 mai 2017. URL : http://rha.revues.org/6956

Haut de page

Auteur

Ivan Cadeau

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org