Navigation – Plan du site
Lectures

Ian Kershaw, La chance du diable. Le récit de l’opération Walkyrie

Flammarion, 2009, 176 pages
Antoine Boulant

Texte intégral

1Spécialiste incontesté du national-socialisme, Ian Kershaw propose ici de retracer les origines, le déroulement et les conséquences de l’attentat qui faillit coûter la vie à Hitler le 20 juillet 1944. L’ouvrage que publient les éditions Flammarion ne relève cependant guère d’une démarche originale de l’auteur, s’agissant d’une simple adaptation tirée du second tome de sa monumentale biographie, paru en 2000 (Hitler, 1936-1945 : Némésis). On est donc déçu de ne trouver, ni introduction explicative, ni appareil critique, ni bibliographie. Seule une dizaine de documents reproduits en annexe – et déjà connus des historiens – fournit quelque matière au lecteur désireux d’approfondir son approche de la question. Reste un récit clair et vivant, qui retrace les multiples difficultés auxquelles furent confrontés les insurgés avant de décrire les motivations de Stauffenberg – notamment son profond rejet des massacres de juifs perpétrés en Ukraine – puis le déroulement de l’attentat, l’exécution des conjurés et les répercussions de l’événement sur l’évolution du régime.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Antoine Boulant, « Ian Kershaw, La chance du diable. Le récit de l’opération Walkyrie », Revue historique des armées [En ligne], 258 | 2010, mis en ligne le 26 février 2010, consulté le 23 juin 2017. URL : http://rha.revues.org/6958

Haut de page

Auteur

Antoine Boulant

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org