Navigation – Plan du site
Lectures

Yann Le Bohec, L’armée romaine dans la tourmente : une nouvelle approche de la « crise du IIIe siècle »

Éditions du Rocher, coll. « L’art de la guerre », 2009, 320 pages
Nicolas Texier

Texte intégral

1Spécialiste reconnu de l’armée romaine, Yann Le Bohec vient, avec cet ouvrage, combler un manque de l’historiographie sur le sujet, en envisageant non plus l’armée romaine des Haut-Empire et Bas-Empire, comme il l’a fait dans de précédents ouvrages, qui font à présent référence, mais dans le cadre particulier de l’érosion que connaît l’Empire après les Antonins. L’avant-propos situe en effet clairement l’enjeu de cet ouvrage : examiner (enfin !) les conditions dans lesquelles s’est produite la faillite de l’armée romaine, question méprisée jusqu’ici par l’historiographie traditionnelle, alors même que l’ensemble des analyses attribue la crise du IIIe siècle à des causes générales (monétaires et institutionnelles, notamment), mais dont les conséquences ont été avant tout militaires. Après avoir dressé le portrait de l’armée romaine en tant qu’institution et machine de guerre, l’auteur examine également ses chefs (les Sévères), puis donne une large place à la description des adversaires que les troupes de l’Empire eurent à affronter, tant sur les fronts rhénans et danubiens qu’en Orient, revenant au passage sur les nombreuses idées reçues qui ont cours concernant les barbares et la manière que les troupes impériales ont eu de réagir. Le terme de cette étude s’attache plus particulièrement à la crise de l’armée, après avoir évoqué les raisons économiques et les séparatismes qui, au sein de l’Empire, contribuèrent à entraver son action. Cet ouvrage se présente donc comme une étude indispensable à l’histoire de la période et à la compréhension des multiples causes des secousses que connaît Rome à cette époque. On regrettera simplement que l’auteur, dans son souci de revenir sur les excès d’une historiographie négligeant les aspects événementiels des phénomènes historiques, limite son explication aux problèmes militaires et économiques que connaît alors l’Empire, et n’insère pas davantage cette crise dans les causes profondes qui, au fil des crises religieuses, politiques et financières, des raids et des migrations barbares, préfigurent la lente et violente désagrégation de l’Empire.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Nicolas Texier, « Yann Le Bohec, L’armée romaine dans la tourmente : une nouvelle approche de la « crise du IIIe siècle » », Revue historique des armées [En ligne], 258 | 2010, mis en ligne le 26 février 2010, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://rha.revues.org/6959

Haut de page

Auteur

Nicolas Texier

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org