Navigation – Plan du site
Lectures

Jean-François Muracciole, Les Français libres. L’autre Résistance

Tallandier, 2009, 424 pages
Bernard Mouraz

Texte intégral

1Alors qu’un grand nombre d’études ou de communications à des colloques se sont penchées sur les résistants de l’intérieur, leurs origines sociales et professionnelles, les motivations de leur engagement, rien n’avait pour ainsi dire été fait sur ceux qui avaient rallié les FFL à l’appel du général de Gaulle. Certes, il y avait l’étude fondamentale de Jean-Louis Crémieux-Brilhac sur la France libre, mais l’auteur retraçait essentiellement l’histoire de l’épopée gaulliste pour la libération de la France. Pour connaître au plus près ceux qui avaient participé à l’aventure, le lecteur n’avait à sa disposition que les biographies, mémoires, souvenirs et journaux intimes des principaux acteurs. Peu d’ouvrages étaient consacrés aux « soutiers de la gloire », à ceux de la base (citons néanmoins le journal de Téreska Torrès, du corps militaire féminin des FFL). Aucune étude d’ensemble sur ces hommes et ces femmes, qui avaient fait le choix de l’exil et de l’abandon de leur carrière, de leurs études, de leur famille, n’avait encore été réalisée. C’est à présent chose faite avec le dernier ouvrage de Jean-François Muracciole, professeur à l’université de Montpellier, consacré aux Français libres. Dans les deux premières parties (origines sociales et engagement), l’auteur trace une sociologie de la France libre d’où il ressort que, dans leur grande majorité, les FFL ne sont pas véritablement représentatifs de la société française : peu d’ouvriers et de ruraux, beaucoup de Parisiens issus de milieux socioculturels élevés, de Bretons, d’anciens brigadistes de la guerre d’Espagne, de soldats coloniaux… aux motivations de ralliement très diverses (patriotisme, antinazisme, goût de l’aventure, etc.) et assez indifférents aux enjeux politiques. Dans une troisième partie, l’auteur aborde la vie quotidienne de ces hommes et de ces femmes, leur comportement (au feu et à l’arrière), leurs distractions, leurs pertes (elles furent plus élevées dans les FFL que dans la Résistance intérieure). Le rôle joué par ces combattants dans la France de l’après-guerre et à la mémoire de la France libre constitue la dernière partie de l’ouvrage. On ne saurait trop encourager la lecture de ce livre incontournable pour qui s’intéresse à la France libre : chercheurs, enseignants, étudiants. La qualité d’analyse de l’auteur en fait un ouvrage de référence, agrémenté par des cartes, un index et surtout des annexes très utiles : une présentation des unités, mouvements et institutions de la France libre et le « parcours » de quelques Français libres. On regrettera cependant de ne trouver de bibliographie qu’à travers les notes, néanmoins abondantes, qui ont été regroupées en fin de volume.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Bernard Mouraz, « Jean-François Muracciole, Les Français libres. L’autre Résistance », Revue historique des armées [En ligne], 261 | 2010, mis en ligne le 09 novembre 2010, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://rha.revues.org/7129

Haut de page

Auteur

Bernard Mouraz

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org