Navigation – Plan du site
Lectures

Marcel Fournier (dir.), Combattre pour la France en Amérique. Les soldats de la guerre de Sept Ans en Nouvelle-France, 1755-1760

Archives et Culture, 2009, 634 pages
Dominique Guillemin

Texte intégral

1Le 400e anniversaire de la fondation de la ville de Québec, en 2008, avait permis de rappeler de ce côté de l’Atlantique l’histoire du Canada français. En 2009-2010, un autre cycle de commémoration se penche sur l’annexion finale de cette colonie par l’Angleterre. En 1759, la bataille des plaines d’Abraham consacrait la défaite finale des armées françaises en Amérique, suivie en 1760 de la reddition de la colonie elle-même. Aujourd’hui comme hier, le souvenir de ces « quelques arpents de neiges » n’a guère suscité d’intérêt vu de France. Mais l’enjeu est tout autre pour la mémoire collective québécoise pour laquelle la rupture du lien avec la métropole et l’annexion de la « Province of Quebec » à la Couronne britannique devenait fondatrice d’une identité singulière en Amérique du Nord. Combattre pour la France en Amérique vient relancer l’intérêt des Français et des Québécois pour leur histoire commune. Édité par la Société généalogique canadienne-française de Montréal, en partenariat avec de nombreuses associations et institutions – dont les Archives nationales de France et le ministère de la Défense, cet ouvrage relié de 634 pages est à la fois un livre mémorial, un beau livre illustré par une iconographie puisé dans des collections variées et une base de donnée inédite. Il est le fruit de quatre années de travail sous la direction de Marcel Fournier, historien et généalogiste québécois, président du comité de commémoration de la Commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs et initiateur du « projet Montcalm » visant à identifier tous les soldats Français ayant participé à la guerre de Sept Ans en Nouvelle-France. C’est le résultat de ces recherches collectives qui est présenté ici. Après une synthèse de la guerre de Sept Ans, plusieurs chapitres thématiques traitent de la présence des soldats français au Canada. On notera particulièrement les travaux sur l’origine des officiers, l’inclusion sociale des soldats Français au Canada (les mariages sont nombreux), ou leurs rapports avec les Indiens. Mais l’essentiel de l’ouvrage (400 pages) est consacré au recueil de notices biographiques des soldats et officiers. Près de 7 500 entrées permettent de retrouver la trace d’un ancêtre et un chapitre précise même la marche à suivre pour retrouver un nom dans les archives militaires françaises. L’ensemble constituant à la fois une base de données sur la question et le parfait guide de généalogie sur cette question érudite. Au final, on peut être ravi de découvrir un sujet aussi précis par une telle variété documentaire. Combattre pour la France en Amérique fait la démonstration de l’intérêt d’une étude généalogique menée collectivement dans le cadre d’un projet de recherche pour irriguer les champs de l’histoire sociale et militaire.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Dominique Guillemin, « Marcel Fournier (dir.), Combattre pour la France en Amérique. Les soldats de la guerre de Sept Ans en Nouvelle-France, 1755-1760 », Revue historique des armées [En ligne], 262 | 2011, mis en ligne le 09 février 2011, consulté le 22 août 2017. URL : http://rha.revues.org/7176

Haut de page

Auteur

Dominique Guillemin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org