Navigation – Plan du site
Lectures

Ian Kershaw, Choix fatidiques. Dix décisions qui ont changé le monde 1940-1941

Seuil, coll. « L’Univers historique », 2009, 812 pages
Thomas Vaisset

Texte intégral

1Était-il inconcevable, à la fin du printemps 1940, que la Grande-Bretagne trouvât un modus vivendi avec le IIIe Reich et décidât de mettre un terme aux hostilités ? De son côté, l’Italie pouvait-elle demeurer à l’écart du conflit ou était-elle contrainte de s’y engager malgré l’impréparation de ses forces armées ? Sur le front de l’Est, la décision de déclencher l’opération « Barbarossa » contre l’URSS était-elle inéluctable ou d’autres options avaient-elles été envisagées ? D’ailleurs, comment expliquer l’attitude de Staline qui ignora superbement les nombreux signes annonçant cette attaque allemande ? Dans le Pacifique, Japonais et Américains pouvaient-ils s’entendre et s’épargner l’escalade qui conduisit à Pearl Harbor ? À la suite de cet événement, pourquoi Hitler prit la décision, si souvent décrite comme « incompréhensible », de déclarer la guerre aux États-Unis en décembre 1941 ? Ces questions se situent au cœur de Choix fatidiques. Dix décisions qui ont changé le monde 1940-1941. Dans cet ouvrage, l’historien britannique Ian Kershaw, connu pour sa monumentale biographie d’Hitler, s’intéresse aux dix choix qui, bien qu’effectués entre 1940 et 1941, se révélèrent décisifs pour transformer le conflit en une guerre mondiale aux conséquences si dramatiques. L’approche, originale, mérite d’être soulignée. Ce livre ne constitue pas une histoire des années 1940-1941, mais une analyse minutieuse du processus de prise de décision qui conduisit à ces « choix fatidiques ». L’auteur présente l’ensemble des options offertes aux décideurs face aux aléas du conflit. Il dresse l’inventaire des possibles. Il explique les motivations des choix qui furent faits et examine les conditions de rejet des solutions alternatives. Refusant une histoire téléologique, contrefactuelle ou uchronique, Ian Kershaw étudie avec minutie les facteurs, tant structurels que conjoncturels, qui influencèrent les responsables politiques en Grande-Bretagne, en Allemagne, aux États-Unis, en URSS, en Italie et au Japon. La démonstration de l’auteur permet, par l’intermédiaire de l’étude du processus de prise de décision, de mesurer le fonctionnement politico-militaire de pays aux régimes et aux structures gouvernementales si différentes. Ainsi, les liens entre la nature d’un régime politique et la manière dont une décision est prise sont remarquablement mis en lumière. Ian Kershaw montre, par exemple, comment l’armée japonaise est parvenue à rendre l’attaque de Pearl Harbor inévitable, alors qu’une partie des dirigeants japonais souhaitaient toujours trouver un compromis avec les États-Unis. Dans le terrain bien balisé et connu qu’est l’historiographie de la Seconde Guerre mondiale, l’angle d’approche retenu par cet ouvrage, fondé par ailleurs sur une documentation particulièrement riche, est d’une lecture éminemment stimulante.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Thomas Vaisset, « Ian Kershaw, Choix fatidiques. Dix décisions qui ont changé le monde 1940-1941 », Revue historique des armées [En ligne], 262 | 2011, mis en ligne le 09 février 2011, consulté le 22 août 2017. URL : http://rha.revues.org/7180

Haut de page

Auteur

Thomas Vaisset

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org