Navigation – Plan du site
Lectures

Jérôme de Lespinois(dir.), La doctrine des forces aériennes françaises 1912-1976

La Documentation française, 2010, 405 pages
Max Schiavon

Texte intégral

1La doctrine des forces aériennes françaises 1912-1976, ouvrage collectif sous la direction de Jérôme de Lespinois, comble une lacune et c’est là son grand mérite. Soixante-et-un documents essentiels, soigneusement choisis retracent l’évolution des conceptions doctrinales de l’armée de l’Air depuis ses débuts jusqu’aux années 1970. Il ne s’agit donc pas d’un livre classique mais d’une sorte d’édition critique, d’une « banque de données » à laquelle pourront se référer tous les chercheurs qui auront besoin de se plonger dans les arcanes des textes doctrinaux. Ce livre était attendu, tant la doctrine aérienne française, forgée au fil du temps, est beaucoup moins connue que celle des autres armées, faute d’avoir bénéficié d’un axe directeur explicite et de personnalités de premier plan capables de la présenter et de la défendre. Car en France, les responsables de l’aviation n’ont jamais réussi ou voulu développer des théories visant à imposer la suprématie du « tout aérien » parmi les forces armées, à l’instar de ce qui se passait par exemple aux États-Unis ou en Grande-Bretagne. Ce qui ne veut pas dire que rien n’a été fait et ce livre le montre parfaitement. L’ouvrage signale quatre grandes périodes caractéristiques. Tout d’abord les débuts de l’aviation qui se terminent par un corps doctrinal élaboré et cohérent, disponible à la fin de la Première Guerre mondiale. Cette période est suivie, durant l’entre-deux-guerres et la Seconde Guerre mondiale, par des querelles farouches, pour ne pas dire fratricides, souvent relatives à la mise en œuvre ou à la réfutation des idées de Douhet. L’après-guerre voit un renouveau, une remise à plat de tout le corps doctrinal, jusqu’aux années 1960 où, d’évidence, la dissuasion imprime sa marque à tous les règlements d’emplois. Si ce recueil de textes, parfois difficiles à comprendre, amène de toute évidence un plus dans la connaissance, on aurait souhaité davantage de notes infrapaginales explicatives. Il aurait aussi été très utile d’expliquer la genèse de ces instructions, les liens entre elles et surtout si elles ont été effectivement mises en œuvre. Enfin, on voudrait être sûr qu’aucun texte important n’a été oublié. En résumé, une publication cependant très utile, qui permet de comprendre l’évolution des idées des responsables de l’aviation militaire en France.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Max Schiavon, « Jérôme de Lespinois(dir.), La doctrine des forces aériennes françaises 1912-1976 », Revue historique des armées [En ligne], 265 | 2011, mis en ligne le 15 novembre 2011, consulté le 17 novembre 2017. URL : http://rha.revues.org/7370

Haut de page

Auteur

Max Schiavon

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org