Navigation – Plan du site
Lectures

Jean-Paul Bled, Bismarck

Perrin, 2011, 319 pages
Jean-François Dominé

Texte intégral

1Spécialiste de l’histoire de l’Allemagne, Jean-Paul Bled livre ici une biographie magistrale de Bismarck, personnage dont la complexité est telle que Frédéric-Guillaume IV le surnomme « réactionnaire rouge »et l’historien Lothar Gall « révolutionnaire blanc ». C’est que Bismarck est intransigeant sur les objectifs à atteindre et pragmatique quant aux moyens à mettre en œuvre. Après Sadowa, il réplique à Guillaume Ier que « la sagesse commande non de se demander ce que l’on pourrait arracher à l’ennemi mais de ne viser que ce qui correspond à une exigence politique ». Bismarck naît en 1815, au moment où s’instaure le nouvel ordre européen issu du congrès de Vienne. L’Allemagne comprend d’une part la Confédération germanique présidée par l’empereur d’Autriche (soit 39 États) et, d’autre part, le royaume de Prusse. Il commence sa carrière politique en 1847 comme député et se fait remarquer par la fermeté de ses convictions et son talent oratoire. Désormais, son action sera tout entière consacrée à la fondation d’un empire (Reich) allemand dirigé par la Prusse. Pas moins de trois guerres contre le Danemark (1864), l’Autriche (1866) et la France (1870) seront nécessaires pour y parvenir. Il mène alors d’autres combats, le Kulturkampf contre l’Église catholique et contre les socialistes en élaborant une politique sociale. Sous sa cuirasse, le « chancelier de fer »ne manquait pas d’humour. Évincé du pouvoir par le jeune empereur Guillaume II, il fait graver sur sa pierre tombale : « Un fidèle serviteur de l’empereur Guillaume Ier». Praticien du genre, Jean-Paul Bled sait en éviter les écueils, en particulier l’hagiographie. Il s’appuie sur des sources telles que les écrits et la correspondance de Bismarck avec ses amis ou adversaires. Il situe nettement le rôle de chaque protagoniste dans cette période cruciale où naît l’Allemagne moderne. Il est dommage cependant que l’illustration soit si réduite : deux cartes de l’Allemagne en 1815 et 1871. Il eût été intéressant de suivre son évolution après chaque conflit.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-François Dominé, « Jean-Paul Bled, Bismarck », Revue historique des armées [En ligne], 266 | 2012, mis en ligne le 16 février 2012, consulté le 24 mai 2017. URL : http://rha.revues.org/7405

Haut de page

Auteur

Jean-François Dominé

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org