Navigation – Plan du site
Lectures

Jacques Delarue, Histoire de la Gestapo

Nouveau Monde éditions, 2011, 623 pages
Jean-François Dominé

Texte intégral

1Décidément, les éditions Nouveau Monde apprécient les classiques. Après Notre espion chez Hitler, voici qu’elles rééditent la somme de Jacques Delarue, Histoire de la Gestapo,publié en 1962 chez Fayard, traduit en 22 langues, récompensé par deux prix littéraires… et demeuré longtemps indisponible. Or, si la Seconde Guerre mondiale a suscité des milliers d’ouvrages, seul celui de Delarue retrace l’histoire complète de la Gestapo. Cette réédition est donc particulièrement bienvenue. L’auteur s’appuie sur une documentation considérable : publications des gouvernements neutres ou alliés, à commencer par les 42 volumes des procès de Nuremberg, productions des nazis, études et témoignages divers. Il a en outre accumulé un matériau de première main, les notes qu’il a prises de 1945 à 1954 lors des procès intentés en France aux agents de la Gestapo comme à leurs chefs ainsi qu’aux « collabos ». Au cours de cette période, Delarue a pu rencontrer les hommes qui ont dirigé les services policiers allemands dans la France occupée. Ces contacts lui permettent à la fois de reconstituer les structures de l’organisation générale de la Gestapo, ses modes de fonctionnement et la psychologie des hommes qui y servirent. Il excelle du reste à portraiturer certains responsables, Heydrich et Himmler notamment. Delarue décrit la marche des nazis vers le pouvoir, de 1919 à 1933, et leur alliance de circonstance avec des militaires qui refusent la défaite. Mais il montre comment, à partir de Stalingrad, les généraux jugent le régime fini et fomentent des attentas contre lui (dont celui du 20 juillet fut le plus près de réussir). Il analyse la naissance, l’ascension, le règne sans partage et, finalement, la chute d’une organisation à nulle autre comparable par sa complexité, le degré de pouvoir qu’elle détint et sa « perfection dans l’efficacité et l’horreur ». L’ouvrage contient un solide appareil critique auquel il manque, un index des noms. Néanmoins, il s’agit bel et bien d’un ouvrage de référence.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-François Dominé, « Jacques Delarue, Histoire de la Gestapo », Revue historique des armées [En ligne], 268 | 2012, mis en ligne le 01 août 2012, consulté le 23 juin 2017. URL : http://rha.revues.org/7538

Haut de page

Auteur

Jean-François Dominé

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org