Navigation – Plan du site
Lectures

Marc Michel, Fachoda. Guerre sur le Nil

Larousse, collection « L’histoire comme un roman », 2010, 223 pages
Franck Fusibet

Texte intégral

1Fachoda, ce nom résonne comme un fait d’armes lointain mais combien se rappellent que cela faillit dégénérer en conflit ouvert avec le Royaume-Uni ? Car, outre le siège du poste de Fachoda, point d’arrivée de la mission Marchand, il faut voir cet événement comme la fin du partage des territoires africains entre les grandes puissances colonisatrices occidentales. Cet ouvrage raconte principalement le périple de la mission Marchand, depuis ses origines  jusqu’au fameux épisode cité plus haut en s’appuyant sur les écrits et témoignages des principaux protagonistes de cette affaire. Ainsi, nous assistons aux préparatifs du départ, les difficultés administratives et logistiques qui leur sont liés ; et le choix des personnels (cadres européens, tirailleurs sénégalais comme troupes et porteurs locaux) devant composer cette mission. Le périple, tel qu’il est décrit dans l’ouvrage, fait plus penser à « au cœur des ténèbres » qu’à une promenade champêtre. En effet, il faudra deux ans à la mission Marchand pour rallier Fachoda depuis Loango, ville se trouvant sur la côte atlantique. La raison de ce rythme lent : la création de postes le long de la route suivie, l’ouverture de pistes dans des forêts vierges et les différentes négociations avec les potentats locaux qu’il fallait rallier ou acheter. À cela, s’ajoute la réquisition d’un vapeur baptisé Le Faidherbe, qui bien que démontable, ralentissait considérablement la progression de la colonne. Enfin cette dernière arrive en vue de Fachoda et s’y retranche, attendant que l’autre colonne, partant elle d’Abyssinie, la rejoigne. Hélas, c’est l’armée anglo-soudanaise de Kitchener qui arrive. S’ensuit un siège doublé d’une crise diplomatique grave entre la France et l’Angleterre. Ne voulant pas de conflit ouvert avec Londres, Paris ordonne à Marchand de quitter Fachoda et de rallier Djibouti. Celui-ci crie à la trahison, son appel est repris jusqu’à l’Assemblée nationale mais en reste là, le retour en France se faisant en catimini. Du fait de cette crise, les diplomaties française et britannique discutent pour trouver des points d’accords qui aboutiront à l’Entente cordiale. L’ouvrage de Marc Michel se lit facilement, nous montrant principalement le point de vue des Français. Il est accompagné de deux cahiers d’illustrations dont un de croquis tiré d’un carnet d’un des protagonistes, le capitaine Alfred Baratier.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Franck Fusibet, « Marc Michel, Fachoda. Guerre sur le Nil », Revue historique des armées [En ligne], 269 | 2012, mis en ligne le 12 novembre 2012, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://rha.revues.org/7601

Haut de page

Auteur

Franck Fusibet

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org