Navigation – Plan du site
Lectures

Paul Villatoux, Le 2e régiment de parachutistes d’infanterie de marine (RPIMa) 

Prividef Éditions, 2012, 236 pages.
Ivan Cadeau
p. 139

Texte intégral

1Cet ouvrage, auquel certains pourraient reprocher un ton peut être par trop hagiographique, a le grand mérite de présenter de manière claire et pédagogique l’histoire d’une unité de l’armée française de 1945 à nos jours. Depuis sa création, le 2e R PIMa – ou les formations dont il est l’héritier direct – à en effet traversé les plus grands événements de la seconde moitié du XXe siècle : l’Indochine, l’Algérie, l’opération sur Bizerte ou encore participé à des faits moins importants en apparence – comme son implantation à Madagascar (avant de gagner la Réunion) – mais qui illustrent, de manière très intéressante, le processus final de la décolonisation. Certes le livre constitue une ode aux marsouins parachutistes du « Grand 2 » et s’assume comme tel, mais il n’est pas seulement cela. Paul Villatoux est d’abord historien et en tant que tel son travail s’appuie sur d’abondantes sources primaires illustrées par une iconographie très riche – et souvent inconnue. Les thèmes abordés permettent aussi de comprendre ce qu’est une unité parachutiste et comment elle s’organise, des éléments qui rendent alors intelligible la « littérature militaire » qui évoque souvent tel régiment ou tel bataillon sans que le lecteur ne comprenne vraiment comment ces organismes fonctionnent et vivent. Mais Le 2e RPIMa c’est surtout, naturellement, l’histoire des hommes qui l’ont constituée ; les grandes figures, évidemment, comme Le Mire, Gras, Le Boudec ou tant d’autres, mais aussi les anonymes, soldats professionnels ou appelés comme ceux qui alimentent le régiment après la fin de la guerre d’Algérie. Ainsi l’ouvrage retrace l’itinéraire de ces jeunes métropolitains qui, au milieu des années soixante, gagnent Madagascar « trois mois après leur incorporation » et effectuent, sur place une dizaine de mois d’un service militaire particulièrement riche du point de vue physique et humain. Enfin, l’auteur fait le choix d’achever son livre sur l’installation du régiment à la Réunion et de ne pas développer plus avant sa participation aux opérations extérieures de la dernière décennie et Paul Villatoux de conclure sur l’excellence de « l’outil militaire » que constitue pour la politique de la France dans l’Océan indien, le 2e RPIMa…

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ivan Cadeau, « Paul Villatoux, Le 2e régiment de parachutistes d’infanterie de marine (RPIMa)  », Revue historique des armées, 273 | -1, 139.

Référence électronique

Ivan Cadeau, « Paul Villatoux, Le 2e régiment de parachutistes d’infanterie de marine (RPIMa)  », Revue historique des armées [En ligne], 273 | 2014, mis en ligne le 10 mai 2014, consulté le 27 mars 2017. URL : http://rha.revues.org/7929

Haut de page

Auteur

Ivan Cadeau

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org