Navigation – Plan du site
Lectures

Bernard Brizay, La France en Chine. Du XVIIe siècle à nos jours 

Édition Perrin, 2013, 556 pages.
Ivan Cadeau
p. 139

Texte intégral

1L’histoire coloniale de la France en Extrême-Orient renvoie, chez la plupart des Français, aux liens étroits que la métropole a entretenus avec les trois pays d’Asie du Sud-est et qui ont constitué, près d’un siècle durant, l’Indochine française. Les relations que la France a pu nouer avec la Chine restent largement passées sous silence, traitées à la marge de l’histoire indochinoise. Ce livre vient réparer ce déséquilibre car, même si l’Empire du milieu subit davantage, au XIXe siècle notamment, l’influence britannique, la France y a joué un rôle important. Comme le souligne Bernard Brizay dans son introduction Français et Chinois partagent maints points communs et leurs cultures réciproques se sont influencées. Ce livre, très riche et abondement documenté raconte cette histoire « du XVIIe à nos jours ». Le lecteur suit donc, page après page, l’histoire passionnante de cette relation qui reste, pendant des décennies, indissociable de l’action d’évangélisation entreprise par les missions chrétiennes, celles des Jésuites en premier lieu. Au fil de la lecture, l’on fait progressivement siennes les idées de l’auteur et comprend combien les « barbares » ne sont pas forcément ceux que l’Occident a pointé du doigt avec mépris. C’est même avec une pointe de tristesse que l’on assiste à l’écroulement de cet immense empire sous les coups conjugués de coalitions dont la France fait partie intégrante. La relation de la destruction du Palais d’été est, à ce sens, édifiante. Cette humiliation, parmi tant d'autres contribuera à forger la vigueur du sentiment national chinois. Mais La France en Chine n’est pas uniquement l’histoire d’un impérialisme violent, c’est également la description, de la vie des Français en Chine, celle, par exemple, de la concession française en Chine à l’origine directe du Shanghai contemporain, une ville qui, sans la concession, « n’aurait pas été Shanghai ». L’ouvrage est également l’occasion de présenter une série de portraits d’hommes : politiciens, religieux, hommes de guerre, ou explorateurs animés qui par le désir de répandre sa foi, qui par le goût de l’aventure, entretiennent cependant tous un rapport passionnel avec le pays et ses habitants. Il faut lire l’ouvrage de Bernard Brizay, il nous aide certes a mieux appréhender cette histoire méconnue ente la France et la Chine, mais également a comprendre la Chine d’aujourd’hui.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ivan Cadeau, « Bernard Brizay, La France en Chine. Du XVIIe siècle à nos jours  », Revue historique des armées, 273 | -1, 139.

Référence électronique

Ivan Cadeau, « Bernard Brizay, La France en Chine. Du XVIIe siècle à nos jours  », Revue historique des armées [En ligne], 273 | 2014, mis en ligne le 10 mai 2014, consulté le 25 juin 2017. URL : http://rha.revues.org/7930

Haut de page

Auteur

Ivan Cadeau

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Revue historique des armées

Haut de page
  • Logo Service historique de la Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org